Le Soudan déclare l’état d’urgence le long de sa frontière avec le Soudan du Sud

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/04/29/le-soudan-declare-l-etat-d-urgence-le-long-de-sa-frontiere-avec-le-soudan-du-sud_1692883_3212.html

Alors que le Soudan du Sud annonçait le retrait de ses forces de police de la région frontalière avec le Soudan, le régime de Khartoum a déclaré l’état d’urgence, dimanche 29 avril, le long des 1 800 kilomètres de frontière avec son voisin du sud.

Cette mesure entraîne un embargo commercial et la suspension de la Constitution dans les régions frontalières du Kordofan-Sud, du Nil Blanc et de Sennar. La décision de Khartoum “donne le droit au président et à toute personne mandatée” d’établir des tribunaux spéciaux, en consultation avec le chef du pouvoir judiciaire, a indiqué l’agence de presse officielle Suna.

Le Soudan compte désormais cinq régions en état d’urgence. Celui-ci est en vigueur depuis près de 10 ans dans la région du Darfour, le long de la frontière occidentale avec le Soudan du Sud, et dans l’Etat du Nil Bleu depuis septembre à la suite d’une insurrection ethnique.

FRONTIÈRES FLOUES

Les Nations unies et l’Union africaine (UA) ont exhorté les deux Soudans à retirer leurs troupes et leurs policiers des régions contestées, et notamment de la région pétrolière d’Abyei. Le conflit entre les deux voisins, qui a connu une escalade après l’échec des tractations pour résoudre les contentieux en suspens, a interrompu totalement la production pétrolière de la région.

Dans un accord signé en juin 2011, les deux parties s’étaient engagées à retirer leurs troupes d’Abyei, où l’ONU a autorisé le déploiement de 3 800 casques bleus et qui fut l’un des plus grands champs de bataille de la longue guerre civile entre le Nord et le Sud, entre 1955 et 1995. Depuis l’indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, aucun accord n’a été obtenu sur le tracé de leur frontière commune. Les accrochages récents concernant des redevances réclamées à le Soudan du Sud pour acheminer son brut à Port-Soudan via les oléoducs situés en territoire soudanais menacent de dégénérer en conflit ouvert.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s